Mirage... [Pensées diverses]

29 avril 2006

Mirage restera Mirage...

Qui est Mirage?

Un peu tout le monde, un peu personne. Je suis seul, mais tant de monde peut s'identifier à ce que je ressens. Nous sommes tous humains, avec des sentiments, des émotions...

Je suis comme vous. Je souffre, je ris, j'ai mal, je vis...

Je suis si différent de vous. J'ai ma vie, mon passé, mon histoire...

Certaines parties sont en commun avec d'autres, après tout c'est normal nous vivons dans le même monde. A-t-on tous la même vision des choses? Ce que nous vivons ensemble est-il vraiment la même chose pour toi comme pour moi?

Alors ces vies qui se croisent, s'évitent, s'entre-mèlent, se lient puis se déchirent, ça nous change tous plus ou moins profondément...

Mais Mirage restera Mirage...

Posté par Mirage_500 à 15:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Mirage a triché...

L'apparence de ce blog, l'idée générale a été volée sur le blog de Jedem Mestigot... J'espère qu'il ne m'en voudra pas...

Posté par Mirage_500 à 16:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Mirage rends hommage...

Merci à Celles et ceux qui ont changé ma Vie, mon Regard sur les Evènements de la vie courante, qui m'ont écoutés dans mes Peines, mes Rages, ... Merci de m'avoir aidé à Vaincre certaines douleures...

<Promis je ferais mieux...>

Posté par Mirage_500 à 20:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Mirage songe [1]...

Petite histoire écrite il y a un peu moins de deux ans. Je l'ai écrite pour celle qui partageais ma vie à l'époque, juste avant qu'elle ne me rejoigne en vacances. L'a-t-elle seulement lu? Je n'en sait rien, ce n'est plus d'actualité, ce n'est plus important. Le texte a été légèrement changé, pour s'adapter à une nouvelle situation, aussi car ma mémoire n'est pas infaillible...

C'est une très vieille femme, qui viens de mourir de chagrin, son mari venait juste de mourir quelques jours avant. Elle se retrouve donc sur une grande plage, la plage de sa vie. Elle se trouve donc debout sur le sable. En regardant au large elle peut voir des images de sa jeunesse, ses souvenirs. Elle avance donc au fil de ses jours... Elle arrive à l'age où elle rencontre celui qui deviendra son mari, la naissance de ses enfants, l'achat d'une maison ensemble, bref toutes ces étapes qui forment nos vies. Ainsi, elle revoit toute sa vie, jusqu'à sa mort. Là son défunt mari l'attends. Ils se retrouvent donc, parlent de ce long voyage,... Puis la femme dit à son mari:

«J'ai remarqué sur la plage à partir du moment où l'on s'est connu, que des traces de pas marchaient a coté des miennes. J'ai tout de suite su que c'était toi. Mais... J'ai remarqué aussi que dans les pires moments de ma vie, il n'y avait plus qu'un seul sillage... Toi qui m'avais promis d'être toujours là pour moi, pourquoi m'as tu abandonnée?»

«Je ne t'ai pas abandoné ma belle, je te portais...»

Pourquoi je ré-écris ça aujourd'hui? Je n'ai plus personne à qui faire de belles déclarations. Mais parc'que ces derniers jours ne sont pas des plus heureux, je passe mon temps tourné vers le passé. Et en regardant en arrière, même si je ne vois pas ces traces de pas près de moi, je sais qu'il y a toujours quelqu'un sur qui je peux compter... Les concernés devraient se reconnaitre.

Posté par Mirage_500 à 21:12 - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 mai 2006

Mirage se demande pourquoi...

Pourquoi?

Question que je me pose sans cesse... Je ne sais pas, je ne comprends pas. Pourquoi tout finit mal? Pourquoi c'est fini? Pourquoi je t'aime? Pourquoi tu pleures? Pourquoi je suis comme ça? Pourquoi ces pourquois? Pourquoi ce post? Pourquoi tout finit mal? Pourquoi je t'ai fait du mal? Pourquoi tu pleures? Pourquoi tu ne m'aimes plus? Pourquoi je t'aime? Pourquoi tu es comme ça? Pourquoi nous sommes là? Pourquoi m'as tu retenu? Pourquoi tu es partie? Pourquoi je vis? Pourquoi tu ris? Pourquoi je pleure? Pourquoi tu pleures? Pourquoi on se fait du mal? Pourquoi  on rit? Pourquoi tu pleures? Pourquoi je t'aime? Pourquoi tu ris? Pourquoi tu es belle? Pourquoi nous sommes là? Pourquoi tu pars? Pourquoi tu es là? Pourquoi tes yeux sont bleus? Pourquoi tu pleures? Pourquoi je t'aime encore? pourquoi tu ne m'aimes plus? Pourquoi...?

Pourquoi suis-je tourmenté?

Posté par Mirage_500 à 16:41 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Mirage songe [2]...

Paris, Lille, Bordeaux, ... Toutes ces grandes gares... Plaques tournantes du commerce et du voyage, du brassement culturel, où se mélangent PDGs et SDFs, jeunes et vieux, hommes et femmes, arabes et racistes, ...

Je monte dans le train, je suis en gare Lille-Flandres. C'est un de ces vieux TERs comme on en fait plus, jaunes aux sièges marrons, tous ou presque taggés, graphés. Il n'y a pas que les sièges d'ailleurs. Je regarde par la fenêtre. Le train d'à coté est pareil au mien. Lui aussi jaune, mais avec des nuances de rouge, noir, bleu, ... Sans doute le mien aussi est bariolé, j'avoue ne pas y avoir prété garde en embarquant...

Le train se met en marche, lentement, le bruit des rails rythmant sa prise de vitesse. Les murs aussi sont décorés. De vilaines fresques, sorties de je ne sait quels esprits torturés. Chacun a voulu ici y poser sa griffe. One, K-myl, ... Quand soudain, au milieu de cet univers de couleurs avariées, un ange apparait. Au milieu de ces traits baclés, une forme au lignes pures, sincères. Comme si tout autour n'était qu'un brouillon pour ce petit personnage.

Ces murs, trains et autres supports ne seraient-ils pas comme une vie? Où des dizaines d'essais infructueux peuvent laisser place au hazard à une totale réussite, un coup d'éclat? Combien d'essai nous faudra-t-il tracer avant d'arriver à faire enfin quelque chose qui mérite de persister? Cet ange est-il arrivé là par hazard? Qui est-il? Pourquoi est-il au milieu de cette folie colorée? Ne l'a-t-il pas provoqué? Tous ces frustrés ne voulaient-ils pas l'approcher, se l'approprier? Arriverons nous tous à notre ange? Est-il si utile d'y parvenir, car c'est peut-être lui qui a engendré toute cette mise en scène pathétique autour de lui?

D'ailleur, cet ange avait ses ailes refermées sur lui. Se protégeait-il? Ou bien il ne voulait pas que l'on approche? Peut-être c'était lui le fou, qui après avoir tant raté, à décidé de s'inclure a son triste sort comme une ultime tentative?

Peut-être gardait-il un trésor...

C'est sur le quai de la gare, un festival des mouchoirs, "Au revoir, au revoir", c'est le chant du départ...

Posté par Mirage_500 à 17:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mirage n'a pas mal...

Pas ce soir, pas encore. Toutes ces nuits pourtant je ne dors plus. Juste une pensée au creu du lit, et adieu douce nuit. Bosser fait oublier, mais je ne peux m'occuper toute la journée. Je ne suis qu'un homme. Moi aussi j'ai besoin de dormir... J'en ai besoin. Mais le sommeil n'es plus là. Il m'a fuit depuis quelques jours déjà. Je n'ai plus assez de mes deux mains pour les compter, bientôt je manquerais d'orteils.

Ce soir ça va. Je suis devant mon clavier, dans ma chambre, éclairé par le halo de l'écran, renforcé par l'halogène juste au dessus. J'écris. Comme une thérapie, une aide à l'oubli. C'est si paradoxal! J'écris pour oublier, et pour y arriver je dois penser.

Ce soir est comme les autres soirs, je suis seul faces aux lumières froides et sans vie, artificielles. Qu'est-ce que je vais bien pouvoir écrire? Il y a encore peu c'était assez simple. Tout allait si bien dans ma vie.

Je viens de réaliser... Il y a encore peu n'est plus vraiment approprié. Nous sommes le premier mai, il y a déjà un mois que tout à commencé a se gâter. Pourtant je gardais l'espoir. Mais après être revenu sur notre bonne vieille terre, mes nuits se sont faites longues. Je n'ai pas su faire ce qu'il fallait pour retenir mes rêves.

Ce soir est comme les autres soirs. Lorsque les interrupteurs basculeront, que je serait plongé dans le noir, j'aurai peur. Un ange viendra chasser ma peur, laissant la place à la peine.

Posté par Mirage_500 à 22:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 mai 2006

Mirage a envie de partir...

A cette heure où tout le monde dors, la solitude est encore plus pesante. Deux heures que je suis dans mon lit à chercher ce que je ne trouverais pas: le sommeil.

Alors que faire pour tuer le temps? Penser... J'ai envie de partir, loin de cette vie, voir d'autres contrées, ne plus revenir. Mais je sais très bien au fond de moi que ce n'est pas possible. Il y a si peu de gens qui comptent vraiment pour moi, mais ils sont là, ils m'empechent de partir. Je ne leur en veux pas bien au contraire. Sans eux qui sait où je serais?

Certainement loin de ces peines, dans un monde vierge de mes larmes, où je pourrais enfin sourire.

Mais... Ils sont là, ils me retiennent. Je suis donc attaché à ces terres pour lesquels je ne ressens rien, pas une attache. Pourtant je ne peux les quitter. Condamner a y errer encore quelques années. Peut-être trouverais-je une âme qui voudra bien partager mon fardeau. Combien de temps avant qu'elle aussi ne prenne la fuite?

Nous sommes tous tout seuls au fond...

Posté par Mirage_500 à 02:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Mirage est décidé...

Ce soir tout ira bien. Je suis décidé. Il faut bien passer à autre chose. Parc'que la vie continue, parc'que je ne comprendrais pas, parc'qu'il est trop tard...

Pourvu que l'ange ne vienne pas... Pas ce soir...

Posté par Mirage_500 à 22:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mai 2006

Mirage n'y arrive pas...

Non rien n'y fait. Pas même la motivation. Il y a encore une heure tout allait relativement bien. Jusqu'à l'extinction des feux. Quelques instants dans le noir. Mes yeux se ferment. Puis un ange passe. Celui qui ne devait pas me laisser m'a abandonné. Je suis seul face au passé. Rien n'y fait, il me rattrappe sans cesse. Non je ne recommencerais pas mes erreurs, non je serais plus fort cette fois... Non je n'y arrive pas.

J'aimerais tant fuir ces pensées. Comment faire comprendre mon trouble? Comment l'oublier? Comment s'en sortir? Je vis, le problème n'es pas là. Le problème c'est que je ne dors plus. 15 nuits sans vrai sommeil. le plus long a duré quelque chose comme 5 heures il me semble. J'ai besoin de dormir. Pourquoi viens-tu me hanter toutes les nuits?

C'est beau un ange...

Posté par Mirage_500 à 01:33 - Commentaires [1] - Permalien [#]